Menu

Programmes

La protection des enfants

Les enfants sont particulièrement susceptibles de se heurter à la violence dans leur propre maison. Le fait de vivre dans un foyer violent blesse les enfants, même s’ils ne sont pas directement victimes de cette violence. Ils ont souvent de la difficulté à se concentrer à l’école, ils peuvent se montrer agressifs ou isolés et ils peuvent avoir du mal à se faire des amis. La pauvreté, les logements insalubres, le chômage des parents, la consommation de drogues et la violence familiale sont des facteurs qui prédisposent les enfants à la délinquance juvénile et aux activités criminelles à l’âge adulte.

Les investissements communautaires dans les programmes de soutien et les installations récréatives améliorent les relations familiales et encouragent le développement positif de l’enfant. Ces programmes aident les familles et les enfants à construire des relations plus saines à la maison comme à l’école.

Activités proposées :

  • Projet de trousse d’identification des enfants - Demandez à la police locale ou à la GRC de tenir une activité permettant de consigner les empreintes digitales, la description et les autres détails décrivant les enfants.
  • Échange des jouets violents – Invitez votre association locale d’échec au crime d’organiser un échange de jouets. Les enfants pourront échanger leurs jouets symbolisant la violence contre des cadeaux non-violents comme des yo-yo ou des Lego. Certaines organisations d’Échec au crime proposent des programmes dans les écoles organisent des événements d’échange de jouets violents. On peut les contacter au (800) 222-8477 ou visiter leur site web au www.canadiancrimestoppers.org
  • Les mains sont faites pour aider - Demandez à des étudiants de tracer leurs mains et d’en découper le contour. Ensuite invitez les à écrire un mot ou à faire un dessin qui démontre que les mains sont faites pour aider et non pas pour faire mal.
  • Un atelier sur le jeu et le rôle parental - Invitez les enfants et les parents à un atelier sur le jeu et le rôle parental.
  • Journée agréable en famille - Invitez les familles à participer à une journée agréable dans une atmosphère détendue en tenant un pique-nique,  un barbecue animé avec des jeux à la piscine, du soccer ou du basket-ball.
  • Prenez contrôle de votre télévision – tout en regardant la télévision, discuter de la violence à la télé avec un regard critique. Encouragez les enfants à réfléchir à ce qu’ils regardent à la télé et à discuter de ce qu’ils ressentent pour développer leur esprit d’analyse. Regardez ensemble des émissions qui sont appropriées pour la famille entière.

À  la recherche de ressources antiviolence canadiennes pour mieux planifier votre événement ou engager un partenaire communautaire ?  Consultez notre liste exhaustive.