La violence fondée sur le genre

La violence à l’égard des femmes et des filles est la plus grande violation des droits humains dans le monde et elle est omniprésente dans notre société. Chaque année, la violence et la maltraitance poussent plus de 75 000 femmes et enfants à quitter leurs foyers et à se réfugier dans des refuges partout au pays. Pour chaque 1 000 agressions sexuelles perpétrées au Canada, seulement trois agresseurs sont condamnés. (Limites d’une intervention du système de justice pénale : Tendances dans le traitement des agressions sexuelles par la police et les tribunaux.)

Nouveau rapport

Pas en ligne. Pas sur le campus: Lutter contre la violence sexuelle et la violence facilitée par la technologie sur les campus

YWCA Canada est un fier partenaire du projet IMPACTS de l’Université McGill, une initiative visant à lutter contre la violence sexuelle sur les campus universitaires au Canada et à l’étranger. Ce travail est soutenu par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada sous IMPACTS: Collaborations pour lutter contre la violence sexuelle sur le campus, dirigé par la directrice de projet Shaheen Shariff, Ph.D., professeur James McGill, Université McGill.

Le projet Pas en ligne. Pas sur le campus. prolonge les travaux en cours de YWCA pour mettre fin à la violence fondée sur le genre et s’appuie sur nos recommandations de Projet déclic: un projet de partage des connaissances visant à éliminer la cyberviolence contre les jeunes femmes et les jeunes filles. Les recommandations comprenaient la création d’une formation centrée sur la femme et sur la façon de travailler avec les survivantes d’une manière qui les soutienne et ne porte pas de jugement (c’est-à-dire ne blâme pas la victime).

YWCA Canada a effectué une revue de la littérature et des recherches informées par les dirigeants des campus, les premiers intervenants travaillant sur la violence sexuelle et les agents de prévention de la violence, pour informer de nouvelles ressources et une formation pour les dirigeants des collèges et universités. Avec le soutien de YWCA Hamilton et de YWCA Lethbridge, nous formerons des dirigeants de campus pour mieux soutenir les personnes qui signalent la violence sexuelle et la violence facilitée par la technologie.

Ressources & Formation

La formation Pas en ligne. Pas sur le campus. aidera les employés à répondre à une personne qui révèle son expérience de la violence sexuelle et à l’aider, et fournira étape par étape ce qu’il faut faire lorsque quelqu’un révèle une violence sexuelle qui s’est produite en personne ou en ligne. Le personnel de la YWCA facilitera les formations en personne en partenariat avec les collèges et universités de l’Ontario et de l’Alberta. Restez à l’affût pour notre formation pour les leaders du campus.

YWCA Canada est également ravi de collaborer avec des partenaires pour explorer les opportunités de lancement des ressources et pour explorer des moyens d’amplifier le projet en apportant la formation à plus de campus.

Cliquez ci-dessous pour accéder au rapport de la YWCA Canada: Pas en ligne. Pas sur le campus. (Disponible en anglais uniquement.)

Lire le rapport

Projets et programmes

Les associations membres de la YWCA offrent des réponses immédiates aux femmes fuyant la violence, offrent des services de counselling et d’aiguillage, ainsi que des programmes de prévention et d’intervention contre la violence. Informée par les associations membres, la recherche et les tendances, YWCA Canada développe des ressources et des initiatives pour créer un changement systémique et faire avancer les choses pour mettre fin à la violence basée sur le genre.

Projet déclic

Un projet de partage de connaissances visant à prévenir et à éliminer la cyberviolence contre les jeunes femmes et les filles.

Ressource d’information juridique sur la violence faite aux femmes : Aider les femmes autochtones, victimes de violence, est un outil de soutien d’accès à la justice pour les femmes autochtones victimes de violence.  Le projet a également produit le Manuel d’information juridique du Nunavut pour les services de soutien en matière de violence, en anglais et en Inuktitut.

Portes ouvertes

Portes Ouvertes offre soutien et formation aux maisons d’hébergement et aux maisons de transition pour femmes victimes de violence,  sur les réponses à donner aux traumatismes liés à la santé mentale et à la consommation des substances.

Nos actions et nos campagnes

La semaine sans violence a lieu la troisième semaine du mois d’octobre ; il s’agit d’une semaine d’événements communautaires qui font la promotion de diverses approches pour créer un monde sans violence.

#pascorrect est une campagne en ligne pour dénoncer les actes de violence qui ont lieu au quotidien.

La Campagne des Roses sensibilise à mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles : elle se déroule du 25 novembre au 6 décembre.

Recherche et ressources

Droits. Signalements. Soutien. Guide éclair sur la violence sexuelle liée à des images intimes

« Notre relation est-elle saine ? » est une brochure produite en consultation avec des filles et des jeunes femmes de tout le pays, dont le contenu et le langage reflètent la façon dont les jeunes voient et vivent les rencontres amoureuses et les relations aujourd’hui.

Projet déclic: YWCA Canada a effectué une évaluation des besoins sur la question de la cyberviolence en appliquant une analyse comparative entre les sexes.

La Politique sur la prostitution, le travail sexuel et la sécurité des femmes (lien disponible en anglais)  s’engage à soutenir les femmes à toutes étapes de leur vie sans porter de jugement, et à veiller à ce que toutes les femmes – y compris les travailleuses du sexe et les prostituées – bénéficient d’une protection complète de la loi et du système judiciaire.

Empezar de Nuevo et Salir Adelante sont des programmes pour femmes Latinx (“x” remplaçant le traditionnel “a” pour être neutre sur le binaire du genre) fuyant la violence, et pour les intervenants qui les aident.