Facebook pixel code Lettres de mandats ministérielles – Trois points essentiels qui vous ont peut-être échappé! | YWCA Donate

Quoi de neuf?

Lettres de mandats ministérielles – Trois points essentiels qui vous ont peut-être échappé!

Published on 01/02/2020 by Anjum Sultana

À la mi-décembre, le premier ministre Justin Trudeau a publié ses lettres de mandat pour la session parlementaire en cours. Dans celles-ci sont énoncés les objectifs principaux que chaque ministre doit atteindre durant son mandat. Ces lettres permettent au public et aux défenseurs politiques de mieux cerner les questions qui préoccupent le plus le gouvernement minoritaire actuel.

Après les avoir examinées sous notre perspective de YWCA féministe, intersectionnelle et intergénérationnelle, nous vous présentons les trois principaux éléments qui pourraient vous avoir échappé et que vous devriez suivre cette session.

La mise en candidature du Canada pour siéger au Conseil de sécurité de l’ONU ouvre la porte à des politiques intérieures inclusives

Il ne reste que cinq mois au gouvernement du Canada pour convaincre le monde qu’il devrait occuper un siège au Conseil de sécurité de l’ONU. En juin, les 193 États membres des Nations Unies passeront au vote, et le Canada saura où il se situe sur la scène internationale. L’égalité des genres a été l’une des pierres angulaires de leur campagne pour siéger au Conseil de sécurité.

Toute cette pression internationale génère une chance majeure pour les activistes et les organisations militant en faveur de l’égalité des genres de voir se réaliser des mesures concrètes (et de recevoir du financement) pour mettre de l’avant des politiques inclusives. Que l’on pense à la mise sur pied d’un plan d’action national sur la violence fondée sur le genre, à la promotion d’investissements ciblés pour les femmes dans les services de garde, le logement et les perspectives financières ou à la réforme des prestations parentales, les circonstances semblent enfin favorables pour que le changement s’opère. En outre, 2020 marque le 25e anniversaire du Programme d’action de Beijing en matière d’égalité des genres. Le gouvernement est donc encore plus préoccupé par où il se situe vis-à-vis des autres nations.

Vous voulez faire pression sur le gouvernement et l’amener à prendre des mesures concrètes en faveur de l’égalité des genres? Inscrivez-vous ici pour rester à l’affût de nos prochaines campagnes politiques!

L’engagement à reconnaître la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine et à s’attaquer au racisme anti-Noirs

Nous sommes à mi-chemin de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine des Nations Unies, qui a commencé en 2015 et se terminera en 2024.

En reconnaissance de cette décennie, le budget fédéral de 2019 contient un engagement financier de 25 millions de dollars sur 5 ans pour des projets et un appui financier visant à célébrer les communautés dynamiques des Canadiens noirs, échanger des connaissances avec elles et renforcer leurs capacités. Cet engagement concerne plusieurs ministres, lesquels sont invités à travailler de concert pour s’assurer que la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine soit honorée dans leurs ministères respectifs.

Le gouvernement a également formulé des engagements financiers et politiques visant à réduire la discrimination et les préjugés, en particulier en ce qui a trait au racisme anti-Noirs. En ce sens, il compte élargir et accroître l’usage d’une analyse comparative entre les sexes plus (ACS+) relativement aux considérations liées à la diversité dans les budgets futurs et les propositions au Cabinet de tous les ministères, étendre et faire progresser sa Stratégie de lutte contre le racisme et instaurer un secrétariat de lutte contre le racisme.

Nouvelle session parlementaire, nouveau ministre, nouvelle action en politique jeunesse?

Le premier ministre Justin Trudeau n’occupe plus deux fonctions au sein de son gouvernement. Il a confié son rôle de ministre de la Jeunesse à la députée de Waterloo, Bardish Chagger. Cette dernière est aussi ministre de la Diversité et de l’Inclusion.

Le maintien de cette fonction et l’annonce de plusieurs politiques jeunesse dans la dernière campagne électorale indiquent que le gouvernement s’intéresse aux enjeux qui concernent et préoccupent les jeunes générations. Ce n’est pas surprenant, quand on constate que les générations Y et Z comptent pour 37 % des électeurs. Cette tranche de la population ne fera qu’augmenter. Il est donc intéressant de voir comment les priorités politiques évolueront. Le dernier budget accorde déjà une plus grande place aux jeunes.

Que surveillons-nous? L’instauration de la Politique jeunesse du Canada, la publication du premier rapport sur l’état de la jeunesse plus tard cette année et la manière dont le gouvernement compte respecter son engagement de s’assurer que 75 % des sociétés d’État nomment un jeune au sein de leur conseil.

What are we watching for? The implementation of Canada’s Youth Policy, the release of Canada’s first State of the Youth report later this year and how the government will implement its commitment of ensuring that 75% of crown corporations will include a young person on their board.

Revenez aux nouvelles
104 rue Edward, 1er étage, Toronto ON, Canada M5G 0A7 416-962-8881
Contenu produit conformément aux politiques de YWCA Canada. Notre numéro d’enregistrement à titre d’organisme de bienfaisance est 88878 9393 RR0001.
Créé par
Onaki logo