Facebook pixel code Parler du cœur – YWCA transforme des vies | YWCA Donate

Quoi de neuf?

Parler du cœur – YWCA transforme des vies

Published on 05/11/2019 by Raine Liliefeldt

Grâce au travail que j’ai accompli au YWCA, j’ai rencontré des femmes incroyables de tous âges dans les centres d’hébergement et les programmes de logement à travers le pays.

Beaucoup de femmes se rendent à YWCA à des moments critiques de leur vie. Sans YWCA et votre soutien, leur situation serait vraiment pire.

Certaines personnes entrent dans votre vie et vous ne pouvez pas vous empêcher de le remarquer. Elles ont une présence et une énergie indéniables. Liz est ce genre de personne. J’ai rencontré Liz pour la première fois lors d’une réunion communautaire où elle participait et où elle lança un défi à chacun des oratrices/orateurs et aux politicien(ne)s locaux présent(e)s dans la salle.

Son assurance était frappante ; elle était capable de se tenir devant des inconnus et de parler autant pour elle-même que pour les autres femmes de sa communauté. J’étais une jeune femme à l’époque et trouvais ses compétences et sa passion inspirantes.

Liz vivait dans un refuge et une résidence provisoire temporaire pour femmes célibataires. Je ne connaissais pas les circonstances dans lesquelles elle était venue vivre là-bas. Dans mon travail, je commençais à la voir souvent, presque tous les jours, en la croisant pour aller dans le bâtiment où je travaillais et où elle vivait.

Nous avions des petites conversations sur le temps. Liz me posait parfois une question sur l’actualité, ou commentait sur ma tenue. Une fois, alors qu’elles se rendaient à un événement communautaire, elle me présenta avec fierté un membre de sa famille.

Puis, après quelques temps, je remarquai que je ne la voyais plus. Un jour, je rencontrai un membre de sa famille qui me dit que Liz l’avait renvoyée. La fois suivante où je vis Liz, elle n’était plus du tout la même, elle avait perdu beaucoup de poids et ne sortait plus de sa chambre, elle ne répondait pas à ses besoins essentiels, ne mangeait pas, ne dormait pas bien.

Les agentes de soutien en santé mentale de YWCA furent là pour elle pendant sa dépression. Elles travaillèrent ensemble pour mettre en œuvre différentes stratégies pour l’aider. Plus tard, je commençais à la revoir. Sans ces soutiens supplémentaires, elle ne se serait pas relevée.

Si elle avait vécu dans un appartement au loyer du marché dans la communauté, je ne peux pas imaginer comment elle aurait maintenu son logement après des mois sans travail ou même obtenu le soutien professionnel des agentes de santé du YWCA.

 

Liz a maintenant emménagé dans un appartement permanent avec services de soutien dans la communauté. Après presque un an, je l’ai vue récemment promener un chiot. J’étais tellement heureuse de voir cela. Maintenant, elle a non seulement retrouvé une bonne santé, mais elle dispose de plus d’énergie pour prendre soin d’un autre être vivant. En être témoin, c’est tout simplement incroyable. Elle a récemment partagé avec moi que pour la première fois en 40 ans, elle ne prenait plus aucun médicament antidépresseur. Elle dit qu’elle a tellement progressé. Elle fait de l’art toutes les semaines et attribue cette évolution à YWCA, et en particulier à l’infirmière praticienne.

Les services de logement pour les femmes dans le besoin sont rares dans nos communautés. Je ne peux pas imaginer ce que serait devenu Liz sans le soutien de la communauté et du logement que YWCA lui a procuré.

Il est urgent de plaider en faveur de l’investissement dans ces services et d’aider les organisations locales à faire ce travail, et la demande augmente. Alors, demander à nos dirigeantes fédérales et dirigeants fédéraux de donner la priorité à l’investissement dans le logement des femmes, en particulier le logement avec services de soutien, est essentiel, nous ne pouvons pas continuer à aider des femmes comme Liz si nous ne défendons pas leurs besoins.

Merci de soutenir les efforts de plaidoyer de YWCA Canada en signant nos pétitions et en faisant un don à ce travail vital.

À propos de Raine: En tant que Directrice du Développement et des services aux membres chez YWCA Canada, Raine est responsable d’un certain nombre de projets ayant un impact sur la mission, notamment DigitalSmarts, un projet national d’alphabétisation numérique et In Good Company, axé sur l’autonomisation économique des femmes. Elle coordonne également les réunions organisationnelles nationales, le renforcement des capacités et les activités de formation.

Revenez aux nouvelles
104 rue Edward, 1er étage, Toronto ON, Canada M5G 0A7 416-962-8881
Contenu produit conformément aux politiques de YWCA Canada. Notre numéro d’enregistrement à titre d’organisme de bienfaisance est 88878 9393 RR0001.
Créé par
Onaki logo