Services de garde d’enfants

Les services de garde d’enfants représentent la pierre angulaire des efforts de défense des intérêts de YWCA Canada, un des plus importants fournisseurs de services de garde à l’enfance, au pays.

Le Canada a besoin d’un programme universel de garde d’enfants financé par l’État, fondé sur les principes d’universalité, de qualité et d’abordabilité et offert dans des établissements publics sans but lucratif et réglementés.

Après plus de 30 ans de hausse ininterrompue de participation des femmes au marché du travail, la population active est composée à parts égales de femmes et d’hommes. La garde d’enfants est une question familiale, une question liée au marché du travail et une question d’égalité des chances.  Elle doit également faire partie intégrante de notre infrastructure sociale.

Comme l’a indiqué YWCA Canada dans son rapport  Scolarisées, employées et égales – Des services de garde nationaux pour la prospérité économique (2011), les avancées réalisées par les femmes au cours des trois décennies en matière d’emploi et d’éducation démontrent un mouvement imparable  vers l’égalité et marque une révolution tranquille dans leur vie. Le Canada a besoin de services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, et non d’une lacune en matière de politique sociale qui accuse un retard de plusieurs décennies.

Pour reprendre les mots de la juge Rosalie Abella, les services de garde d’enfants sont la « rampe vers l’égalité  » des femmes. Entre 1976 et 2009, le taux d’emploi des femmes ayant des nourrissons et de tout-petits a plus que doublé, passant de 27,6 % à 64,4 %. À moins d’un changement majeur du rôle des hommes dans l’éducation des enfants, l’apprentissage et la garde des jeunes enfants, globale et complète à l’échelle nationale, sont fondamentaux pour l’égalité des femmes.